Universal

Universal Ear

Graeme Cole

UNIVERSAL EAR est une série d’aventure perdue qui suit l’héroïque mission de Harley Byrne : capturer et rendre téléchargeable « toute la musique du monde, de tous les temps. »

Chaque épisode voit Byrne changer d’époque et de lieu. Ses efforts pour trouver et enregistrer les musiques les plus rares de l’humanité sont mis à mal par son ennemie jurée, Being, mystérieuse maîtresse du camouflage.

À l’Institut Zoom, nous nous efforçons de retrouver les films manquants, tout comme les autobiographies de Byrne dont la série s’inspire.

 

Illustration by Elly Strigner

DU 12 NOVEMBRE AU 2 DECEMBRE

Exposition du lundi au samedi, 14h – 18h. Dimanche sur rendez-vous

Le Haïdouc – Antre Peaux

24-26 route de la chapelle
18000 Bourges

20H : Vernissage-dîner

Graeme Cole est à la fois écrivain, artiste et cinéaste. Il travaille essentiellement en Super 8 et avec d’autres formats grand public. Ses films copient le langage du cinéma narratif et y injectent d’une sensibilité absurde. En aménageant les lois du genre et en en inventant de nouvelles, M. Cole engendre un monde parallèle avec son cinéma alternatif. Un monde dans lequel on joue George Kuchar et Shūji Terayama dans les multiplex. Son travail célèbre la beauté de la bêtise humaine en intégrant les défauts de nos pensées dans la structure et l’esthétique de chaque film. Méta-récits et travail en laboratoire open-source enrichissent et reprécisent les paramètres de l’univers de M. Cole. En septembre 2013, M. Cole est devenu le premier réalisateur britannique à participer au programme de maîtrise MFA à l’école de cinéma de Béla Tarr, la Film.factory, où il réalisé les films  Epizoda?, Murmurs, et Panic & Disgust en 2015 sous la direction de M. Tarr. En 2016, il crée sa propre académie itinérante de film d’art absurde : Unfound Peoples Videotechnic, dans le cadre d’une résidence au Kino Klub Split, et avec le soutien du Conseil des Arts d’Angleterre. En 2017 il a recommencé la (p)reconstruction de UNIVERSAL EAR, une série perdue du futur de voyage dans le temps, lors de sa résidence d’artiste à Bandits-Mages dans le cadre du programme du réseau EMAP/EMARE.
Site web de Graeme Cole :http://graemecole.co.uk/
Son Blog: http://zoomcitta.blogspot.fr/