Galibert-Lee

The Bottled Songs of Lost Children*

Une exploration audiovisuelle du terrorisme à l’ère des réseaux sociaux

Chloé Galibert-Laîné & Kevin B. Lee

The Bottled Songs of Lost Children est une recherche à entrées multiples explorant désir, pouvoir et terrorisme en ligne et sur les réseaux sociaux. Ce travail est une série de vidéos “bouteilles à la mer” échangées entre deux chercheurs qui examinent les cas des différentes personnes rencontrées pendant leur recherche : un militant décédé de Daech, star des réseaux sociaux et sa sœur en deuil, un producteur primé pour ses vidéos de drones russes sur la guerre en Syrie, un immigrant franco-marocain qui est allé en prison pour avoir consulté à maintes reprises sur internet des sources universitaires relatives au terrorisme islamiste, un journaliste britannique devenant l’improbable porte-parole de Daech.

Les lettres-vidéo, reposant sur des enregistrements des écrans des ordinateurs des chercherus, s’assemblent et se combinent, formant de multiples voies narratives et de surprenantes intersections, révélant de vastes réseaux idéologiques, économiques et technologiques à travers lesquels circulent des désirs. Elles prennent de multiples formes : long métrage, séries de plusieurs épisodes, installation vidéo à 10 canaux, et conférences-performances audio-visuelles. Les multiples facettes de ce travail rendent compte de la nature changeante et volatile du terrorisme contemporain dans les médias, un réseau de désirs intersubjectifs continuellement (mal) perçus, (mal) compris, commentés, partagés, reformulés et recontextualisés. Les vidéos décrivent et questionnent l’engagement compulsif de leurs sujets pour la production quotidienne de mythes et fictions propagés sur eux-mêmes et sur d’autres. Comment est-ce que des vérités personnelles imposent leur dogme au royaume des faits pour fabriquer des images de la réalité ? Comment les espoirs utopiques de l’âge des réseaux sociaux ont-ils pu donner lieu à ces cauchemars ?  Comment faire pour récupérer ces espoirs ?

Le projet The Bottled Songs of Lost Children a été conçu avec le soutien de l’Institut Harun Farocki et subventionné par le Goethe Institut.

EXPOSITION DU 16 NOVEMBRE AU 2 DÉCEMBRE

Tous les jours de 15h à 18h

CHÂTEAU D’EAU – CHÂTEAU D’ART

35 Rue de Séraucourt
18000 Bourges
*Chansons à la mer d’enfants perdus
Chloé Galibert-Laîné est une chercheuse et cinéaste française. Elle prépare actuellement un doctorat SACRe (Sciences, Arts, Création, Recherche) à l’École normale supérieure de Paris, et dispense des cours d’études cinématographiques à l’Université Paris 8. Nombre de ses courts-métrages et réalisations cinématographiques ont été primés et ses essais vidéo sur le cinéma et les média sont régulièrement projetés au sein de contextes universitaires et de festivals de cinéma.
Kevin B. Lee, né aux États Unis, résidant en Allemagne, est réalisateur et critique de cinéma. Il a réalisé ces 10 dernières années, plus de 360 essais vidéo explorant le cinéma et les média. Transformers: The Premake, son film primé a été sacré un des meilleurs documentaires de 2014 par la revue de cinéma Sight & Sound et projeté dans plusieurs festivals, dont la semaine de la critique de la Berlinale. En 2017 il a été le premier artiste en résidence à l’Institut Harun Farocki, à Berlin. Il enseigne actuellement l’édition transmédia  à l’Académie Merz de Stuttgart.
On peut voir ses vidéos sur le site :  https://www.alsolikelife.com.