Ondes Sauvages, Futurotopies Féministes

r∆∆dio c∆∆rgo et spideralex

Un atelier pour repenser nos relations aux techniques et aux technologies pour les subvertir, brouiller les genres, dynamiter les codes et assembler des mondes nouveaux et des futurs désirables.

Quels sont nos imaginaires autour des techniques et technologies féministes, appropriées, ancestrales, souveraines, autonomes, libératrices, anti-capitalistes ?

Comment seraient-elles ? De quoi seraient-elles faites ? Quelles seraient leurs fonctions ? Qui les construiraient, maintiendraient, recycleraient ? Dans quels écosystèmes feraient-elles sens ?

Au cours de 4 jours, notre lieu de rencontre se transformera en une navette spatio-temporelle, nous ne serons plus sujettes ni aux lois de la physique ni aux lois du temps et de l’espace. Ensemble nous allons inventer des fables et des narrations spéculatives qui s’attelleront dès qu’elles auront été pensées ou dites à changer le monde. Au croisement de la science fiction féministe, du cyberféminisme et de l’ecoféminisme nous allons expérimenter avec des méthodologies et formats divers afin de créer des histoires qui nous permettent de reprendre le contrôle des techniques et technologiques que nous désirons essaimer et voir fleurir.

Parallèlement à l’écriture de ces narrations, il s’agira d’inventer des manières de les raconter par le biais de matières sonores, verbales et non-verbales développée pendant la semaine. Nous nous appuierons sur des exercices quotidiens « d’accordages » en groupe (relaxation, échauffements de l’appareil respiratoire et vocal, jeux d’écoute collectifs…) pour nourrir un imaginaire commun spécifique à notre groupe.

Il s’agit d’une expérience collective pour invoquer la magie des mots et des sons afin que les imaginaires qu’ils drainent puissent changer notre mémoire collective, nos présent et futurs. La restitution de l’atelier pourra aboutir à une invocation performée des technologies inventées, une rêverie cyborg radiophonique. Au cours de l’atelier nous allons tenter de n’utiliser que des outils libres et/ou féministes pour la communication/collaboration entre nous, ainsi que pour la diffusion des productions développés (audios, images, écrits, etc).

La restitution de l’atelier prendra la forme d’une émission de radio pensée comme une technologie féministe qui émet en direction du monde. Constituée des narrations créées durant la semaine, diffusées ou performées en direct, cette émission fonctionnera comme un recueil de nouvelles et de poèmes: un grimoire aux invocations libératrices, un mode d’emploi pour un usage “libidineux” des technologies.

Tags: Corps, Machines, Nature et Culture… Trans-formation, SF dé-générées, Install party, Sémantiques utopiques, Rêveries qui rendent possible…

Pour qui ?

  • Pour toutes les personnes qui pratiquent les féminismes et veulent repenser les technologies et nos rapports au monde.
  • Atelier participatif, ludique et expérimental. Il est hautement recommandé de venir avec l’envie de partager, faire don de ses rêveries, expérimenter collaborativement, walk the talk…
  • Ingrédients nécessaires: Imagination, rêveries, surprise, questionnement, radical, humour, anticapitalisme + antipatriarcalisme, approche holistique
  • Matériel : Si vous avez des livres, images, disques, audio ou objets qui inspirent vos rêveries et fabulations utopiques veuillez les amener avec vous.

Comment ?

  • Au cours de l’atelier nous allons tenter de n’utiliser que des outils libres et/ou féministes pour la communication/collaboration entre nous, ainsi que pour la diffusion des productions développés (audios, images, écrits, etc).
  • L’ensemble des productions sera diffusé sous une licence Creative Commons qui reconnaîtra toutes les auteur.e.s et contributions, demandera de partager sous la même licence, exclure les utilisations commerciales et permettra des oeuvres derivées. Licence suggérée: https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/deed.fr

Prix ?

  • 25 euros pour couvrir les frais dérivés de l’atelier.

LUNDI 12 AU VENDREDI 16 NOVEMBRE

Atelier d’Écriture spéculative de technologies féministes et de narration sonore collective proposé par r∆∆dio c∆∆rgo et spideralex
10H-13H / 14h-18

ESPACE PEDAGOGIQUE – L’ANTRE PEAUX

24-26 Route de la chapelle
18000 Bourges
Prix : 25€ l’atelier sur 5 jours (5€ par jours) 

Ateliers // Workshops : « complet »
Contact : Julien Record +33 2 48 50 42 47

VENDREDI 16 NOVEMBRE

Restitution de l’Atelier 19h30 à 21h00

NADIR – L’ANTRE PEAUX

24-26 route de la Chapelle
18000 Bourges
r∆∆dio_c∆∆rgo
Credits© rΔΔdio cΔΔrgo
r∆∆dio c∆∆rgo est un collectif artistique basé à Bourges et créé en 2017 par deux artistes, Aurélia Nardini et Christophe Aslanian.
r∆∆dio c∆∆rgo s’intéresse aux dynamiques collectives et esthétiques qui peuvent naître de cercles radiophoniques. S’inspirant des des imaginaires queer, éco-féministe et de la science-fiction féministe, r∆∆dio c∆∆rgo met en place des modes de rencontre, de jeu et d’interaction dans lesquels toute parole ou action sonore peut être amplifiée, répétée ou déconstruite par le groupe.
r∆∆dio c∆∆rgo mène tout au long de l’année des actions pédagogiques qui combinent une approche esthétique, poétique et politique auprès de différents publics, tels que les mineurs isolés étrangers du Lycée Jacques Coeur, les étudiants de l’ENSA Bourges, des musiciens et artistes professionnels, ou des curieux éclairés.
r∆∆dio c∆∆rgo bénéficie du soutien de la Région et de la DRAC Centre-Val de Loire, ainsi que de l’ENSA Bourges.
Spideralex est une cyberféministe fanatique des technologies libres. Elle a fondé en 2006 le collectif Donestech qui explore la relation entre le genre et les technologies en développant de la recherche-action, des documentaires et des formations. Elle a coordonné un réseau international pour Tactical Tech appelé « The gender and technology Institutes », qui développe des formations et des contenus curriculaires pour inclure le genre dans la vie privée et la sécurité numérique. Elle est l’éditrice de deux volumes sur le panorama des initiatives de souveraineté technologique. Elle soutient également les initiatives d’infrastructure féministes telles que les serveurs féministes. Récemment, elle a édité avec Sophie Toupin un numéro spécial sur « Radical Feminist Storytelling and Speculative Fiction » : Créer de nouveaux mondes en réimaginant les pratiques de hacking ». Elle aime faire de la sécurité holistique et des ateliers de fiction spéculatifs avec des femmes et des féministes du monde entier.
Certains de ses travaux peuvent être trouvés sur le site : https://donestech.net/ https://vimeo.com/lelacoders https://legacy.gitbook.com/@sobtec https://gendersec.tacticaltech.org/ https://adanewmedia.org/2018/05/issue13-toupin-spideralex/ https://zoiahorn.anarchaserver.org/specfic/ https://anarchaserver.org/
Spideralex
Credits© Spideralex